août 2010
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Blogroll

Pages

Blogoliste

Search

NOUVEL ORDRE MONDIAL :La réduction de la population par les produits pharmaceutiques est dans une de très bonne voie !!!!

août 26th, 2010 by election2012amourpaixprosperitee

allergie_medicamenteuse.jpgLes etres humains cobayes des laboratoires !!

Une équipe française lève une partie du voile sur le processus physiologique qui régit les [réactions allergiques médicamenteuses, dans une étude publiée dans la revue Science Translational Medicine. Une découverte qui pourrait remettre en cause le traitement des manifestations cutanées.

Selon des données récentes, un Français sur dix présenterait ou aurait présenté au cours de sa vie une allergie à un médicament. Difficile à différencier des effets secondaires d’un médicament, notamment lorsqu’elle se manifeste au niveau cutané, l’allergie médicamenteuse doit être prise au sérieux. De façon parfaitement imprévisible, elle peut en effet entraîner la mort en cas de choc anaphylactique.

Parmi les médicaments responsables, on trouve en premier lieu les antibiotiques, notamment ceux de la classe des céphalosporines (pénicillines et dérivés) et des sulfamides. Les allergies à l’aspirine et aux anti-inflammatoires non stéroïdiens, des médicaments utilisés pour soulager les douleurs rhumatologiques, sont également courantes de même que celles imputables aux anesthésiques locaux. On peut aussi voir des allergies aux médicaments du système cardiovasculaire, aux antiépileptiques, aux agents anticancéreux à l’insuline, aux myorelaxants, aux neuroleptiques, aux vitamines, aux produits contenant de la quinine et même à des médicaments en vente libre et à des préparations homéopathiques

Jusqu’à présent, les chercheurs estimaient que les allergies médicamenteuses, qui se manifestent par des troubles intestinaux ou cutanés plus ou moins graves, traduisaient une réaction directe de l’organisme contre les médicaments en cause. En fait, il semblerait que cette réaction soit indirecte et que les cellules de l’immunité soient dirigées contre des virus réactivés, chez certains individus sensibles, par la prise des médicaments.

Une réplication virale chez 3/4 des patients

Philippe Musette et ses collaborateurs de l’Unité Inserm 905 “Physiopathologie et biothérapies des maladies inflammatoires et auto-immunes à Rouen ont suivi 40 personnes chez qui l’absorption d’antibiotiques et d’antiépileptiques provoquait un DRESS, autrement dit une réaction médicamenteuse entraînant l’augmentation de la concentration en lymphocytes éosinophiles et des symptômes allergiques cutanés et viscéraux (hépatique, pulmonaire et rénal), explique l’Inserm dans un communiqué.
En analysant la réplication virale du virus EBV (Epstein Barr Virus), les chercheurs ont constaté qu’il se multipliait chez les ¾ des patients. Puis ils ont observé que c’est pour lutter contre cette réactivation du virus EBV “dormant” que le système immunitaire des patients s’activait. Ce n’est donc pas directement contre le médicament mais contre l’invasion et la réactivation virale qu’il induit que réagit l’organisme, expliquent les chercheurs.

Ces derniers doivent encore élucider le mécanisme qui déclenche l’activation des virus Epstein Barr dormants des patients. Ils soulignent par ailleurs que le processus n’a été observé que chez les patients “DRESS” et pas chez les témoins, ce qui tend à prouver que d’autres déterminants sont impliqués dans la plus ou moins grande vulnérabilité à l’allergie médicamenteuse, écrivent-ils.

D’ores et déjà, “les résultats de l’équipe française pourraient remettre en question le point de vue généralement admis concernant les mécanismes de l’allergie médicamenteuse”, estime l’Inserm, ajoutant que les traitements des manifestations cutanées pourraient également être revus et demain inclure des antiviraux.

Amélie Pelletier

Sources
Communiqué de l’Inserm
Drug reaction with eosinophilia and systemic symptoms (DRESS) : a multiorgan antiviral T cell response - Science Translational Medicine, 25 août 2010, vol. 2 n°46. (abstract accessible en ligne)


Posted in POLITIQUE ACTUALITE VERITE JUSTICE |



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | articles | blog Gratuit | Abus?