avril 2012
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Blogroll

Pages

Blogoliste

Search

DICTATURE ECONOMIQUE OCCIDENTALE PLUS IMPORTANTE QUE LE DROIT DES ARABES !!!

avril 15th, 2012 by election2012amourpaixprosperitee

Arabie Saoudite : en grève de la faim, un militant des droits de l’homme est en danger de mort

Le roi Abdallah d’Arabie saoudite à Riyad, le 10 février 2012.

Le roi Abdallah d’Arabie saoudite à Riyad, le 10 février 2012.

REUTERS/Saudi Press Agency/Handout

Par RFI

Un éminent militant des droits de l’homme saoudien, Mohamed al-Bajadi, en grève de la faim depuis plus d’un mois, a cessé de boire de l’eau. L’ONG qu’il dirige, l’Association saoudienne des droits divils et politiques, tire la sonnette d’alarme. Le défenseur des droits de l’homme est dans un état d’extrême faiblesse.

Mohamed al-Bajadi est un habitué des prisons saoudiennes. Dans le passé, il y a déjà été jeté pour ses activités de militant des droits de l’homme. L’année dernière, le co-fondateur de l’Association saoudienne des droits civils et politiques, a de nouveau été arrêté après avoir révélé la mort d’un résident yéménite sous la torture dans une prison saoudienne.

Les autorités saoudiennes accusent Mohamed al-Bajadi d’ « atteinte à la réputation de l’Etat » et lui reprochent également de posséder des livres interdits. Depuis plusieurs années, les organisations internationales de défense des droits de l’homme dénoncent les pratiques du gouvernement saoudien.

D’après Amnesty International, les détracteurs du régime ou les opposants politiques présumés sont systématiquement victimes de violations de leurs droits. Riyad a régulièrement recours à la détention au secret. Une pratique qui occasionne fréquemment des actes de tortures ou d’autres formes de mauvais traitement.

Cela peut durer des mois, voire des années, en général jusqu’à l’obtention de soit disant aveux des prisonniers politiques

manifestations en Arabie Saoudite

Poursuite des manifestations en Arabie SaouditeLes manifestations se poursuivent dans les différentes régions saoudiennes réclamant la liberté de l’expression et la libération des détenus oubliés dans les prisons.

Dans la région de Qatif, les habitants sont descendus dans les rues pour dénoncer la répression et les arrestations par les forces du régime à l’encontre des manifestants revendiquant des réformes dans le pays.

A Awamiya, une importante manifestation a été organisée pour réclamer la libération des détenus, notamment les dirigeants de l’opposition.

A Rabi’ya également, les manifestants ont appelé les autorités à sanctionner les meurtriers, à leur tête le gouverneur de la région Mohammad ben Fahd et le prince héritier Nayef ben Abdel Aziz.

Les forces du régime ont arrêté deux personnes de la région de Sharqiya.

Par ailleurs, les forces du régime ont arrêté le jeune Mohammad Abdallah (23 ans), étudiant à l’université du pétrole et des métaux.
Majida elSada (41 ans) a elle aussi été arrêtée à Qatif et emmenée vers une destination non identifiée.

source: alalam

Posted in POLITIQUE ACTUALITE VERITE JUSTICE | Réagir »



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | articles | blog Gratuit | Abus?